Femmes dans le canapé

Règles et confinement : comment ça se passe ?

Règles et confinement, comment ça se passe ? Je pense que l’information n’a échappé à personne, mais pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi les actualités depuis une bonne dizaine de mois (ou ceux qui se seraient perdus dans les méandres d’internet dans quelques années), le monde entier subit une pandémie mondiale qui nous oblige à rester chez nous.

Et nous avons eu beau chercher dans tous les communiqués de presse du gouvernement, aucun n’indique les bonnes pratiques à avoir pour une personne menstruée lorsqu’elle a ses règles ! Tant pis, FAVA s’y est collé !

Perturbation du cycle menstruel, contre-indication des anti-inflammatoires, douleurs décuplées… Le confinement n’est pas de tout repos !

Allez, pour t’aider à vivre ta période de règles en confinement le plus sereinement possible, on te file nos astuces !

 

Note de la rédac’ : Pour notre moral général, et pour moi, qui écrit cet article derrière mon écran, le mot « coronavirus » sera remplacé par le mot « raclette ». Parce que déjà c’est plus sympa, et on ne sait pas vous, mais nous, le mot « coronavirus » nous met le moral dans les chaussettes, et hors de question de dire « LA » COVID-19.

 

1. Règles et confinement : pourquoi cela perturbe notre cycle menstruel ?

Vous avez remarqué un retard de règles en période de confinement ? Et bien selon un sondage lancé sur Twitter par Ovidie, 23,7% d’entre nous l’ont également remarqué lors du premier confinement.

Effectivement, cela peut s’expliquer par différents facteurs.

 

A. Le stress

On a peut-être déjà vécu la situation où partir en voyage, déménager, ou plus simplement changer son quotidien suffisait à perturber notre cycle.

Pour le confinement c’est pareil : notre quotidien est intrinsèquement différent quand on reste chez nous toute la journée. Se rajoute à cela la peur de l’épidémie, l’incertitude des prochains mois, l’ambiance globale plutôt anxiogène, qui viennent ajouter un stress supplémentaire.

Et le stress, le corps n’aime pas ça. Il peut être à lui seul responsable d’un retard de règles.

 

Pour déchiffrer tout ça, un peu de sciences… (promis, juste un peu).

Si vous avez déjà lu les autres articles de l’Encyclo pour elles, vous savez que les hormones ont un QG attitré dans le cerveau : l’hypophyse.

L’hypophyse elle-même est dépendante de l’hypothalamus, qui elle-même est gérée par le cortex. (Oui c’est vrai, on dirait presque un remake d’Inception.)

Et le cortex, c’est là où sont centralisés nos émotions, donc aussi celles de la peur et du stress.

L’hypophyse est donc indirectement liée à nos émotions. Donc si c’est un peu le chaos dans le cortex, il est possible que nos hormones soient un peu déréglées.

En fait le corps est pratico-pratique : il priorise l’importance des tâches qu’il doit effectuer. S’il considère que la reproduction n’est pas une tâche essentielle sur le moment, il arrêtera de dépenser de l’énergie pour l’assurer.

 

A noter que l’absence de règles (aménorrhée) a été de nombreuse fois observée dans le cadre de choc psychologique ou de stress chronique.

 

B. Le rythme de vie

Même si beaucoup d’entre nous continue de travailler pendant cette période, on ne peut pas dire que le trajet : lit – bureau soit ce qui ressemble le plus à notre ancienne vie. Et ce changement de rythme peut aussi être la cause d’un dérèglement hormonal.

A commencer par les troubles du sommeil, intimement lié au stress, qui selon différents témoignages, sont assez courant en cette période de confinement.

Mais ce sont les potentiels grignotages, les heures de lever et de coucher différentes, le manque de lumière naturelle, qui pourraient aussi être à l’origine d’un dérèglement hormonal.

L’heure de la pilule peut avoir été modifié, donc là aussi même de façon « artificielle », le cycle hormonal est fondamentalement changé.

 

Mais est-ce que ne pas avoir ses règles c’est dangereux ?

Non, rassurez-vous, ce n’est pas dangereux, même si cela peut être déroutant. Quoique peut être un peu pour votre entourage, qui notera peut-être une légère agressivité ou baisse de moral chez vous. En effet, le taux de progestérone étant au plus bas avant l’arrivée des règles. Il se peut alors que vous soyez plus facilement sujet.te aux troubles de l’humeur.

Si l’absence de règles persiste, il est important tout de même de consulter, et d’écarter tout hypothèse de grossesse.

 

II – Comment allier règles et confinement au mieux ?

Avec du retard ou non, il y a de grandes chances qu’elles pointent le bout de leur nez un jour ou l’autre.

Alors, comment on fait ?

A. Ce qu’il faut éviter

Même si c’est douloureux, mieux vaut éviter les anti-inflammatoires (Ibuprofène, Nurofen, Advil…). Soupçonnés de complications liés à la raclette (pour ceux qui n’aurait pas lu la note de la rédac, on parle bien évidemment ici de la COVID-19), il n’est pas conseillé d’en prendre.

Bien que de récentes études affirment qu’ils n’auraient pas de liens concrets, mieux vaut par mesure préventive les laisser de côté, ou d’en parler avec son médecin.

Attention : en cas de traitement quotidien, n’arrêtez pas la prise de ces médicaments sans l’avis de votre médecin.

 

On évite aussi de rester trop statique (en clair on essaie de ne pas toujours rester à son bureau ou dans son canap’ à longueur de journée), ce qui pourrait amplifier les douleurs.

 

De plus, si on est à la maison, pourquoi ne pas mettre de côté les protections hygiéniques internes, et privilégier les serviettes ou les culottes menstruelles ? Avec un nouveau rythme, nous n’avons plus d’heure repère pour aller changer de protections. Avec des protections externes, on écarte les risques de SCT (syndrome du choc toxique), qui pourrait être amplifié par l’oubli de change en cas de protections internes.

Serviette hygiénique

B. Les tips et astuces

Déjà, on peut faire péter la bouillotte nounours à toutes heures de la journée, et passer incognito auprès de notre patron.ne. Même si en temps normal, elle devrait déjà être démocratisée !

Au placard les jeans trop serrés, les collants qui grattent et les pantalons hors de prix qu’on a peur de tâcher ! Rien ne vaut que le confort de notre bon vieux jogging acheté quelques années plus tôt pour se donner bonne conscience.

Pour pallier aux anti-inflammatoires, essayez les méthodes naturelles : positions de yoga, massage, huiles essentielles… Internet regorge de solutions naturelles pour soulager les douleurs de règles !

 

Et puis chez FAVA, on a sorti l’infusion pour elles – Kick SPM !

Avec des ingrédients 100% naturels et made in France, elle peut devenir votre alliée de choix pour venir à bout de tous les maux de règles.

L'infusion pour elles - Kick SPM

Plus globalement, ce qu’il faudrait faire, c’est d’essayer de changer au minimum notre routine habituelle. De ce fait, notre corps a moins de chance de remarquer notre changement de rythme, et nous le ferra moins sentir aux prochaines règles.

Mais rassurez-vous, personne ne vous en voudra pour le pot de glace dans le congélateur.

 

Le mot de la fin :

Avant de conclure cet article, nous aimerions en profiter pour témoigner de tout notre soutien aux personnels soignants, aux malades et aux proches des défunts.

Nous avons une pensée particulière pour les petits commerçants, fermés à cause du confinement. Pour les personnes atteintes d’autres maladies physiques ou mentales. Pour les personnes en EHPAD. Les femmes, les enfants et les hommes victimes de violences. Globalement pour celles et ceux pour qui le confinement rend les choses encore plus difficiles.

 

Découvrez nos autres articles Lifestyle : 

Comment bien se raser la vulve ? 

Pilule et hormones, quels sont les effets sur le corps ? 

Sport et douleurs de règles : comment les soulager ? 

 

Sources :

https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-quand-le-confinement-impacte-le-cycle-menstruel-15-04-2020-2371474_40.php

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32071-Coronavirus-confinement-perturbe-le-cycle-menstruel-femmes

https://www.lamaisondesmaternelles.fr/article/comment-le-confinement-impacte-le-cycle-menstruel

https://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses/zoonoses/coronavirus-confinement-regles-perturbees-636401

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=amenorrhee_pm

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/pandemie-anti-inflammatoires-naggraveraient-pas-pronostic-covid-19-82884/


Signification couleur règles

Que signifie la couleur de tes règles ?

Durant les différentes étapes de ton cycle, il se peut que la couleur de tes règles varient. Et c'est tout à fait normal.

On t'explique.Lire la suite


Allaitement

Positions pour allaiter : quelles sont les meilleures positions ?

Après 9 mois passés au creux de votre ventre, voilà enfin votre bébé au creux de votre sein. Quel moment magique ! Moment magique oui, mais parfois pas toujours évident en termes de positions pour allaiter. En effet, savoir bien positionner son bébé pour qu’il tête correctement, ne pas lui faire mal ou vous faire mal, n’est pas quelque chose d’inné chez tout le monde, et c’est tout à fait normal !

Lire la suite


Fruits allaitement

Alimentation et allaitement : quels sont les aliments à privilégier ?

Alimentation et allaitement : après avoir passé 9 mois à attendre impatiemment l’arrivée de bébé, et de s’être fait une raison sur le plateau de sushi dont vous rêvez tant, il est temps de se faire plaisir, oui, même si vous avez décidé d’allaiter ! Vous avez bien raison ! Lire la suite