Les perturbateurs endocriniens, quels effets sur nos hormones ?

Peintures, solvants, produits ménagers, médicaments, mais aussi cosmétiques et alimentation, les perturbateurs endocriniens sont partout. Mais bien qu’ils soient omniprésents dans notre quotidien, savons-nous vraiment quels sont leurs effets ? Doit-on vraiment s’en inquiéter ? Doit-on brûler tout le contenu de nos placards de cuisine et de salle de bain ? (Spoiler : non, même si au fond, chacun.e est libre de décider du sort de leurs placards).   Dans cet article, Fava revient sur ces substances, moins innocentes qu’elles n’en ont l’air, et les risques qui leurs sont associés.  

Les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est ?

#1 Petite définition

Par définition, un perturbateur endocrinien est un élément venant perturber le système hormonal. La plupart du temps, lorsque l’on parle de « perturbateurs endocriniens », on parle ici de substances chimiques capables de provoquer des effets néfastes sur le système hormonal. Ils peuvent être aussi bien d’origine naturelle que d’origine artificielle. Parmi les plus connus sont inscrits : les parabens, les phtalates ou encore le bisphénol A (BPA).  

#2 Comment ça fonctionne ?

Les perturbateurs endocriniens peuvent agir de 3 façons différentes.

  • Effet mimétique : la substance imite l’action d’hormones naturelles. En résumé, elle se fait passer pour elle. Tremble Houdini, tremble !
  • Effet de blocage : la substance vient empêcher les récepteurs des cellules de recevoir les hormones nécessaires à leur fonctionnement.
  • Effet perturbant : la substance vient agir sur la concentration naturelle des hormones, perturbant ainsi leur fonctionnement.

 

#3 Où les trouvent-on ?

C’est justement là tout le problème des perturbateurs endocriniens, puisque l’on peut les trouver un peu partout dans notre vie quotidienne. On les retrouve en plus grande quantité dans les peintures, les solvants, etc… Mais on les trouve aussi dans les produits alimentaires (notamment dans certains plats préparés) et largement dans les cosmétiques (crèmes, maquillage, vernis, etc). Ils sont aussi présents dans certains médicaments : les traitements anti-cancéreux ou encore les pilules contraceptives.   Attention, il ne s’agit pas de devenir complètement anxieu.x.se à l’idée de croiser ces envahissants perturbateurs. En France, il existe plusieurs règlements pour encadrer les produits porteurs de ces substances (le règlement n°1907/2006, n°1107/2009, n°528/2012). Pour faire court, ces textes empêchent la commercialisation de produits chimiques sans que leurs dangers potentiels eu été évalués au préalable.  

Perturbateurs endocriniens, quels sont les risques ?

#1 Pour la santé

On sait aujourd’hui que les perturbateurs ont un effet direct sur la santé. En fait, ce sont plutôt les interactions entre les différentes substances qui le sont. Plus il y a de mélanges de perturbateurs, plus il y a de risques pour la santé. À noter que les recherches sur le sujet sont encore très jeunes, l’interactions entre les substances a encore du mal à être appréhendée complètement. Aussi, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas parce que votre organisme comprend un infime pourcentage de perturbateurs qu’il ne sont pas dangereux. En effet, agissant comme une hormone, une toute petite quantité peut suffire à dérégler tout un système. cocktail perturbateurs endocriniens  

Parmi ces dérèglements sont comptés :

Sur le système reproducteur masculin :

  • Baisse de la qualité du sperme
  • Malformation de l’appareil urogénital (malformation du pénis et/ou des testicules)
  • Baisse de la testostérone

  Sur le système reproducteur féminin :

  • Endométriose
  • Puberté précoce
  • Anomalie ovarienne

  Sont aussi possible les anomalies du développement :

  • Faible poids de naissance
  • Obésité
  • Troubles du comportement
  • Diabète

  Enfin, les perturbateurs endocriniens viennent amplifier les risques de cancers hormono-dépendants : sein, utérus, ovaires, testicules, prostate.   Maintenant on respire un coup : la plupart de ses dérèglements ont été observés chez les animaux. Il est difficile de créer une causalité claire entre les perturbateurs endocriniens et les pathologies humaines. Cependant, il n’est pas insensé d’y faire attention.  

#2 Perturbateurs endocriniens et l’environnement

  Les perturbateurs endocriniens ont aussi un effet direct sur l’environnement, en particulier, sur la santé de la faune. Depuis les années 60, liés principalement aux produits chimiques écoulés dans les rivières, ont été mis en évidence des effets néfastes sur la faune environnante : oiseaux, reptiles, poissons…

Comment éviter les perturbateurs endocriniens ?

#1 Chez soi

Les perturbateurs endocriniens peuvent se trouver dans les produits ménagers. Pour limiter l’influence des composants, il est conseillé d’aérer chez soi entre 15 à 20 min par jour minimum. Pour les plus assidu.e.s, il est possible de faire ses propres produits ménagers ! Vinaigre blanc et bicarbonate de soude seront vos meilleurs alliés !  

#2 Dans l’alimentation

Pour limiter la présence de perturbateurs endocriniens, il est possible de préférer dans les rayons du supermarché les produits bio. Pour les super mains vertes, on peut aussi faire son propre potager ! Aussi, on peut préférer les produits frais aux produis transformés.  

#3 Dans les cosmétiques

Crèmes, toniques, maquillage… il est possible d’éliminer les substances chimiques en créant simplement (enfin, façon de parler bien sûr) … ses produits soi-même ! Sinon, pour celles et ceux qui veulent savoir comment reconnaitre les bonnes compositions de produits, on vous a concocté un article spécialement dédié !   On espère que cet article vous aura aidé à en savoir plus sur ces maintenant célèbres perturbateurs, et vous aidera à remplir vos placards !   Retrouvez nos autres articles soins ici : Huiles essentielles, lesquelles choisir ? Peau et cycle menstruelle, comment ça marche ? L'essentiel anti-stress : les huiles essentielles à la rescousse  

Sources :

https://www.inrs.fr/risques/perturbateurs-endocriniens/cadre-reglementaire.html https://www.inrs.fr/risques/perturbateurs-endocriniens/effets-sur-la-sante.html https://ecotoxicologie.fr/perturbateurs-endocriniens https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/article/perturbateurs-endocriniens https://www.inrs.fr/risques/perturbateurs-endocriniens/ce-qu-il-faut-retenir.html

Catégories Soin

Laisser un commentaire

Articles connexes

Loading...