A l’heure de la ménopause, il n’est pas rare que surviennent les fameuses « bouffées de chaleur ». Bien qu’elles ne soient pas préoccupantes, elles peuvent vite rendre la vie difficile.

Pour que vous puissiez vivre la ménopause en toute sérénité, et laisser derrière-vous ces maudites bouffées de chaleur, on vous donne nos astuces !

Comment atténuer les bouffées de chaleur ?

<a href= »http://www.freepik.com »>Designed by Freepik</a>

1. Les bouffées de chaleur : c’est quoi et pourquoi ?

Entre 60 et 70% des femmes ménopausées ou pré-ménopausées se plaignent de ressentir des bouffées de chaleur.

Une sorte de vague de chaud sur le visage, le thorax, accompagnée de suées, parfois de palpitations et de rougeurs.

Aussi bien présentent le jour comme la nuit, elles peuvent perturber fortement le sommeil, fatiguer le corps, et le moral…

Ces bouffées de chaleur sont dues à la baisse d’œstrogènes, liée à la ménopause, les provoquant. Ce phénomène est tout à fait naturel et peut disparaitre avec le temps.

 

2. Les solutions naturelles contre les bouffées de chaleur

Avant passer par un traitement médicamenteux, il est possible d’atténuer les bouffées de chaleur en adoptant certaines pratiques et en adaptant son alimentation.

 

A. Boire de l’eau

Déjà pour vous réhydrater : les bouffées de chaleur fréquentes peuvent être responsable d’une grande transpiration, causant un besoin en eau plus important.

Ensuite, pour vous rafraîchir. La consommation d’eau peut faire passer une bouffée de chaleur, mais ne peut en revanche les prévenir.

 

B. Évitez les repas trop copieux

En effet, un repas trop copieux peut favoriser l’apparition des bouffées de chaleur. Privilégiez des repas légers pour le soir, et des repas en fractionnés dans la journée. Vous diminuerez alors le risque de bouffées de chaleur.

 

C. Faites du sport !

Et oui, le sport de chambre ça compte ! Bien que rien n’a été prouvé scientifiquement, certaines études montrent que les femmes ménopausées actives sexuellement sont moins sujettes aux bouffées de chaleur.

Et pour celles qui n’ont pas de partenaire ou simplement pas envie de faire l’amour, pratiquez une activité sportive : marche, vélo, course… permettrait de favoriser la régulation des hormones, donc des bouffées de chaleur.

Les pratiques sportives plus douces, comme le yoga par exemple, pourrait faire baisser l’apparition de bouffées de chaleur de près de 30% !

Allez, on sort son tapis du placard, et on s’y met ! Il existe plein d’exercice de yoga pour débutant.e.s faciles à faire de chez soi sur internet !

 

D. Adaptez votre alimentation

Bien sûr, rien ne nous oblige à nous priver, au contraire !

Toutefois, en réduisant la consommation d’alcool, de caféine et d’aliments épicés, vous réduisez fortement les risques de bouffées de chaleur.

Vous pouvez privilégier par exemple les brocolis, le riz, la sauge, l’avoine ou encore le fenouil, qui sont de très bons régulateurs de température corporelle.

 

E. La médecine douce

Pour apaiser les bouffées de chaleur, l’acupuncture, l’auriculothérapie ou les huiles essentielles sont de bons moyens.

Notamment, les huiles essentielles de sauge sclarée, de cyprès ou d’anis vert sont réputées pour mimer les effets de l’œstrogènes, réduisant alors les symptômes de la ménopause.

Attention tout de même aux allergies

Si vous n’êtes pas très huiles essentielles, certaines plantes comme l’actée de grappe noire, reconnue par l’OMS comme réduisant les symptômes de la ménopause, peuvent être efficaces.

Et si des questions subsistent chez vous quant à ses méthodes, vous pouvez vous tourner vers notre super naturopathe, grâce au service SOS naturo’.

 

Petit tip’s : vous connaissez la méthode de l’oignon ? Le matin avant de sortir, n’hésitez pas à vous habiller avec plusieurs couches que vous pouvez enlever facilement.

Comme ça vous pouvez garder le contrôle de votre thermomètre intérieur !

Bouffées de chaleur
<a href= »http://www.freepik.com »>Designed by pikisuperstar / Freepik</a>

3. Les traitement médicamenteux 

Si après moult tentatives naturelles rien ne vous apaise, il peut être temps de consulter un spécialiste qui vous prescrira des solutions médicamenteuses.

 

A. Traitement non-hormonal

Il n’existe qu’un seul médicament non-hormonal possible pour limiter les bouffées de chaleur : la bêta-alanine (Abufène).

Acide aminé agissant sur la vasodilatation, son efficacité est très variable d’une femme à l’autre.

 

B. Traitement hormonal

Les traitements hormonaux (THS : traitement hormonaux substitutifs) sont le dernier recours contre les bouffées de chaleur, et ne peuvent pas être prescrits chez toutes les femmes.

Rejouant le rôle des hormones naturelles, ces traitements sont loin d’être anodins, mais sont souvent très efficaces.

Ils ne sont en revanche pas prescrit chez les femmes fumeuses, ou ayant connues des épisodes de cancer, de maladies cardio-vasculaires ou de diabètes.

Les THS sont reconnus pour favoriser le cancer du sein.

 

4. Que faire pendant une bouffée de chaleur ?

Pour calmer la bouffée de chaleur, il existe plusieurs petites astuces :

  • Prenez une douche tiède, attention pas froide, sinon vous risquez d’augmenter les symptômes ! Prendre une douche tiède permet d’aider le corps à réguler la température corporelle, et donc à faire passer la bouffée de chaleur.
  • Buvez de l’eau, pour vous rafraîchir
  • Placez un linge humide sur votre tête ou sur votre nuque
  • Respirez ! De nombreuses applications vous permettent de pratiquer des exercices de respiration rapides et simples.

Découvrez nos autres articles sur la ménopause :

La ménopause, qu’est-ce que c’est ?

Comment bien vivre sa ménopause ?

Sources :

https://www.santemagazine.fr/sante/menopause-et-andropause/menopause/bien-vivre-sa-menopause-172698#Soulager-les-bouff%C3%A9es-de-chaleur

https://www.notretemps.com/sante/actualites-sante/bien-vivre-sa-menopause,i1939

https://www.canalvie.com/sante-beaute/sante/prevention-et-maladies/combattre-les-bouffees-de-chaleur-1.959645