Après 9 mois passés au creux de votre ventre, voilà enfin votre bébé au creux de votre sein. Quel moment magique ! Moment magique oui, mais parfois pas toujours évident en termes de positions pour allaiter. En effet, savoir bien positionner son bébé pour qu’il tête correctement, ne pas lui faire mal ou vous faire mal, n’est pas quelque chose d’inné chez tout le monde, et c’est tout à fait normal !

Pour vous aider à vous guider lors des premières tétées et pour que vous puissiez profiter pleinement de ces moments, on vous donne le mode d’emploi !

 

1. Les différentes positions pour allaiter 

Avant de parler des différentes méthodes, sachez que le plus important est que vous soyez le plus à l’aise possible ! N’hésitez pas à utiliser Robert, le coussin d’allaitement qui vous a bien dépanné pendant les nuits lorsque vous étiez enceinte, pour vous aider maintenir votre bébé.

 

A. La madone inversée

Position madone inversée

C’est souvent la première position qui nous vient naturellement. On tient la tête et le corps du bébé avec sa main et son bras, et on lui amène le sein de l’autre main.

 

B. La madone

Position madone

Même technique que pour la madone inversée, mise à part que c’est votre enfant qui vient trouver le sein seul. Tout en se tenant droite, venez caler la tête de votre enfant près de votre sein, tout en le maintenant entre vos bras.

 

C. Le ballon de rugby

Position ballon de rugby

Pratique pour observer le visage de votre bébé. Placez l’enfant le long de votre flanc, la bouche près de votre sein pour qu’il puisse l’atteindre sans effort.

 

D. La louve

Placez-vous à 4 pattes au-dessus de votre enfant et mettez votre sein au niveau de sa bouche.

Effectivement, cette technique n’est pas très répandue, et est loin d’être la plus pratique ou la plus conventionnelle. Pas super pratique pour une tété rapide entre le rendez-vous chez le pédiatre et l’achat des couches au supermarché.

Pour autant, elle peut aider à drainer un canal obstrué.

 

E. A califourchon

Adaptée pour les enfants tenants assis, cette méthode consiste à placer votre enfant à califourchon sur votre cuisse, tenant droit son dos et sa tête pendant la tétée.

 

2. Quelles positions pour allaiter des jumeaux ?

Deux bébés, ça peut compliquer un peu la chose pour l’allaitement…

Peu importe si vous allaitez vos bébés ensemble ou séparément.

Les allaiter ensemble permet juste de gagner du temps. Si vous décidez de les allaiter séparément, rien ne diffère par rapport aux méthodes citées plus haut.

Allaitement jumeaux

En revanche, si vous décidez d’allaiter vos enfants en même temps, il va falloir alors optimiser un peu la place.

La position la plus conseillée pour un allaitement à deux, est celle du ballon de rugby. En effet, les enfants ont tous les deux la place de prendre le sein en même temps.

N’hésitez pas dans ce cas de figure de vous aider de Robert votre coussin d’allaitement, pour ne pas trop fatiguer.

 

Cependant, veiller à bien alterner les seins pour vos bébés, ne rendez pas un sein exclusif à l’un d’entre eux. Il n’est pas rare que l’un de vos seins produise plus de lait que l’autre.

Inter changer les seins permet donc de leur donner exactement les mêmes apports pour chacun d’eux, et de stimuler les deux côtés de la bouche des bébés.

 

3. Comment savoir si l’allaitement fonctionne ?

Le bon baromètre, c’est la prise de poids de votre enfant. Si celle-ci évolue de manière normale, il n’y a pas à vous en faire. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à demander conseils aux professionnels de santé.

 

Toutefois, si l’allaitement est trop contraignant ou trop douloureux, vous pouvez essayer différentes positions qui limiteront les crevasses notamment.

Toutefois, vous pouvez aussi décider d’interrompre l’allaitement et de passer à d’autres méthodes pour nourrir votre enfant.

Contactez le.a pédiatre de l’enfant pour vous apporter des conseils.

 

4. Quelques astuces pour l’allaitement

Pour limiter les mamelons douloureux, le bébé doit avoir la bouche bien ouverte.

Pour cela, placez la tête de votre enfant légèrement en arrière pour faciliter l’ouverture buccale. Veillez également à ce qu’il soit bien placé contre vous, pour ne pas l’inciter à fermer la bouche.

 

Si malgré tout cela votre enfant n’ouvre pas bien la bouche, placez votre mamelon sous son nez pour stimuler son filtrum. Vous pouvez aussi y déposer quelques gouttes de votre lait dessus pour l’encourager.

Quel que soit la position choisie, veillez à ce que votre enfant soit bien face à vous et bien soutenu.

Aussi, l’oreille, l’épaule et hanche de votre enfant doit être sur une même ligne, et l’oreille ne doit pas toucher son épaule.

 

Rappelons qu’une bonne position permet de limiter l’apparition de crevasse et/ou des mamelons douloureux.

 

Découvrez nos autres articles sur la maternité : 

Alimentation et allaitement : quels sont les aliments à privilégier ? 

Comment bien dormir pendant la grossesse ? 

 

Sources :

https://www.lamaisondesmaternelles.fr/article/les-meilleures-positions-pour-allaiter

https://fondationolo.ca/blogue/allaitement/6-positions-allaitement-a-essayer/?gclid=CjwKCAjwzvX7BRAeEiwAsXExo_lm3Kam3w7aLKuGxT-m9NuchiTzNiJqtJjJ2uEwQSfYTA6LUYF9yBoCxXsQAvD_BwE

https://www.lansinoh.fr/les-differentes-positions-d-allaitement/

https://www.doctissimo.fr/bebe/allaitement/guide-pratique-de-l-allaitement/positions-allaitement