Durant les différentes étapes de ton cycle, il se peut que la couleur de tes règles varient. Et c’est tout à fait normal.

On t’explique.

1. Qu’est-ce que les règles exactement ?

Tout d’abord commençons par un petit cours d’anatomie !

Les règles sont un écoulement sanguin évacué environ tous les mois par le vagin. Ce liquide menstruel est un doux mélange de cellules endométriales, de sang et d’autres sécrétions vaginales. Elles signifient qu’on peut donc avoir un enfant (youpi !) même si elles peuvent survenir dès l’âge de 10 ans pour certaines.

Pour faire simple, le corps se prépare tous les mois à accueillir un œuf (un futur bébé) dans l’utérus et se tapisse donc d’une muqueuse pour qu’il soit au chaud, c’est l’endomètre. S’il n’y pas de fécondation, cet endomètre se décompose et ce sont les règles. Elles durent entre 3 à 8 jours et s’arrêtent seulement à la ménopause ou au moment de la grossesse. Certains moyens contraceptifs comme la pilule, les font aussi disparaitre (chanceuses…).

Ces règles, souvent vues comme une contrainte, sont hyper importantes car c’est le 5ème signe d’une bonne santé signe vital de la santé globale (tout comme la température corporelle, le rythme respiratoire, le pouls et la pression artérielle).

Couleur règles
Photo by Erol Ahmed on Unsplash

2. Que signifie la couleur de tes règles ?

La couleur de tes règles change selon le mood, l’alimentation et plein d’autres facteurs ! Une palette relativement large de rouges peut être utilisée pour décrire un sang menstruel sain (rubis, les baies, la cerise, l’écarlate) alors ne t’inquiète pas si ce n’est pas tout le temps le même !

Rouge vif :

C’est la couleur habituelle des règles. Le sang est frais et pimpant. Il peut contenir parfois des petits caillots : pas de panique, en petite quantité, ils permettent de ralentir le flux.

Si des saignements surviennent en dehors des règles (appelés « spotting »), plusieurs causes peuvent les expliquer :

  • La plupart du temps, les spotting apparaissent souvent lors du changement de contraception hormonale, le temps que le corps s’habitue. Mais si ces spotting durent plusieurs semaines ou mois, il vaut mieux demander à son gynécologue de changer de contraception, sinon ça fait beaucoup de culottes tâchées !
  • Ces saignements peuvent aussi être le signe d’une MST, comme la chlamydia ou gonorrhée.
  • D’autres facteurs comme le stress, un début de grossesse ou le syndrome de pré ménopause peuvent aussi les expliquer.

 

Si tu as des spotting très prolongés qui durent trop longtemps, il s’agit alors de métrorragie, et peuvent être causés par un fibrome utérin (tumeur bégnine) et un rendez-vous chez le médecin s’impose alors. Les fibromes utérins entrainent d’ailleurs des règles abondantes, irrégulières et longues.

 

Brun ou rouge très foncé :

C’est l’oxydation du sang. Le sang se déplace plus lentement au début ou à la fin de votre cycle. Il est donc exposé à plus d’oxygène et est plus sombre ! Si vous venez d’accoucher, c’est normal, votre corps expulse l’excès de sang et des tissus utérins !

Palette couleur règles
Photo by Dids from Pexels

Orangé :

C’est souvent une infection vaginale. En cas de pertes de cette couleur, sois attentive aux autres symptômes (démangeaisons, une sensation d’inconfort, une odeur inhabituelle). Dans ce cas, nous te recommandons de prendre rdv avec ton gynéco. Sinon, cela peut être aussi un mélange de pertes habituelles et de sang tout simplement.

Rosé :

Plusieurs possibilités s’offrent à toi :

1) C’est le début de tes règles : le sang est mélangé à des pertes habituelles et est donc rose/rouge clair. Les rapports sexuels peuvent aussi créer de petites déchirures dans le vagin et entraîner des pertes rosées.

2) Des pertes roses peuvent annoncer une éventuelle grossesse. En effet, peu après la fécondation, des saignements très légers peuvent apparaitre et être rosés du fait du mélange avec les pertes blanches

3) Ton niveau d’œstrogènes dans le corps est faible à cause de l’utilisation de contraceptifs hormonaux.

 

En bref, le sang des règles doit être liquide et s’écouler facilement. S’il est très coagulé ou grumeleux, et que les règles sont accompagnées de fortes douleurs, cela peut être un signe d’endométriose ! Les règles ne doivent pas durer plus de 8 jours et il faut consulter un gynéco si c’est le cas.

 

3. Et les pertes blanches c’est quoi au juste ?

Les pertes blanches sont des sécrétions naturelles et indolores de couleur blanchâtre ou translucide, produites par le vagin tout au long de la vie d’une femme de la puberté à la ménopause (on n’est jamais tranquille !).

Elles sont plus ou moins abondantes en fonction des femmes et sont un signe de bonne santé ou au contraire d’infection génitale, il faut donc y prêter un peu attention !

 

  • A quoi servent les pertes blanches ?

Comme tu l’as compris, tout a une utilité dans le corps humain ! Les pertes blanches permettent au vagin de se nettoyer et se protéger des bactéries. Contrairement à la vulve, à l’extérieur, que tu peux nettoyer au savon, le vagin lui s’auto-nettoie, MAGIQUE ! Il ne faut surtout pas y introduire de produit sans prescription, même dédié à l’hygiène intime.

Elles servent aussi de lubrifiant naturel pendant les rapports sexuels, très pratique !

 

  • Qu’est-ce que des pertes blanches anormales ?

Si tes pertes blanches deviennent malodorantes, très épaisses, collantes et/ou s’accompagnent de démangeaisons ou brûlures, cela peut être le signe d’une infection ou d’une mycose vaginale ou d’une vaginose. Ça n’est pas forcément grave mais il faut alors que tu consultes ton médecin ou ton gynécologue pour un traitement car le vagin ne se soigne pas tout seul en revanche !

 

Que ça soit pendant tes règles ou en dehors, il est important d’être à l’écoute de son corps et d’écouter les signaux qu’il nous envoie. Dès que tu remarques un changement de texture, de couleur ou d’odeur inhabituel, n’hésite pas à appeler ton gynécologue pour qu’il t’explique la raison ou à te rendre à son cabinet. La plupart du temps ça n’est rien de grave mais on n’est jamais trop prudent !

Découvre nos autres articles sur les règles : 

La cup, le mode d’emploi ultime 

Les règles, qu’est-ce que c’est ?