Quelle lessive utiliser pour sa culotte menstruelle ? Encore une question qui nous donnerait envie d’appeler nos parents pour leur demander de l’aide.

Allô papa ? Allô maman ? C’est quoi le mode d’emploi ?

Sauf que nos parents, ils ne sont pas les plus au fait des protections hygiéniques réutilisables… et résultat, ils ont beau être au top de l’entretien textile, ils n’auront pas forcément les tips pour notre problématique !

Et le linge sale ne se lave pas qu’en famille… Fava est là !

Alors pour éviter que vous appuyiez sur le bouton « Départ » de votre machine à laver en priant tous les dieux que votre culotte menstruelle en ressorte intacte, on vous fait le résumé de tout ce qu’il faut savoir !

Warning : après la lecture de cet article, vous deviendrez inéluctablement les références à appeler pour toute opération de déchiffrage des étiquettes de lavage et de contournement des substances chimiques nuisibles.

 

I – Comment prendre soin de sa culotte menstruelle ?

Tout l’enjeu du lavage de sa culotte menstruelle, c’est de conserver sa capacité d’absorption.

 

Et pour ça, quelques prérequis :

  • La température de lavage ne doit JAMAIS excéder les 40°C.
  • On OUBLIE le sèche-linge, et on lui préfère la méthode des bonnes vieilles pinces-à-linge.
  • On utilise des SAVONS NEUTRES plutôt que de la javel, du savon de Marseille et/ou des adoucissants.
  • Et enfin, on laisse au placard notre fer à repasser.

 

Pour les pros des hiéroglyphes sur étiquette, ça donne ça :

étiquette de lavage Re.culottée

Et aussi, pensez à la laver une fois avant sa première utilisation.

Vous connaissez désormais toute la théorie pour prendre bien soin de sa meilleure alliée pendant ses règles !

Longue vie à la Re.culottée !

 

II – Quelle lessive utiliser pour laver sa culotte menstruelle ?

Après ces précieux conseils, vous vous rendez au supermarché avec l’idée d’acheter la lessive parfaite pour votre culotte.

Euh yes but… laquelle choisir dans cet interminable rayon aux mille et une promesses ?

On sort sa loupe, et on regarde les étiquettes !

 

1. Les substances à bannir des lessives

Parfois dangereuses ou controversées, souvent nocives pour l’environnement et la santé, les lessives traditionnelles sont remplies de substances qui viennent s’incruster dans les fibres de nos vêtements et sont ensuite en contact direct avec notre peau.

Et pourtant quand on fait une lessive, c’est qu’on souhaite retrouver son vêtement propre ; pas plein de produits chimiques.

SPRiNG, marque française de lessive clean, efficace et sans plastique, nous partage sa liste d’ingrédients controversés :

Liste d'ingrédients controversés lessive

N’hésitez pas à prendre une photo ou créer une checklist sur votre téléphone pour ne plus jamais l’oublier, et devenir un.e vrai.e expert.e « Santé sans sentir », sans besoin de passer un doctorat en chimie moléculaire !

Après si vous en avez un, c’est toujours pratique…

 

2. Les lessives éco-conçues

Pour celles et ceux plus « droit au but », il existe fort heureusement des lessives éco-conçues, respectueuses du corps et de l’environnement, pour nous simplifier la tâche (ou tache !).

 

Et c’est le cas de notre lessive préférée : la lessive SPRiNG !

Sans ingrédients controversés comme les perturbateurs endocriniens, les cancérogènes ou encore les allergènes, elle nettoie parfaitement et tout en douceur pour notre peau.

En plus, finis les bidons de 2L qui pèsent une tonne et prennent toute la place dans le placard et finies les ruptures de lessive le dimanche à 22h43 : SPRiNG vous livre directement dans votre boîte aux lettres toutes les capsules dont vous avez besoin à la fréquence de votre choix.

D’un point de vue environnement, SPRiNG est aussi bien propre sur elle : des formules qui ne sont pas testées sur les animaux, des boîtes 100% sans plastique et un mode de livraison responsable assuré par La Poste, engagée pour la neutralité carbone.

Bref, SPRiNG ne rigole pas avec la propreté écologique !

Vous pouvez laisser votre Re.culottée entre ses mains, promis elle en prendra grand soin !

Chez Fava, c’est testée, lavée, validée

Envie d’essayer ? Commandez votre pack d’essai à seulement 4,90€ (frais de port inclus). Vous y trouverez aussi des tablettes lave-vaisselle et des sprays ménagers rechargeables à l’infini !

 

III – Quelques conseils de pro pour faire ses lessives sans se lessiver

Vous l’aurez compris, on a envie de vous faire profiter de tout le savoir-faire de Spring pour lessiver efficacement et écologiquement.

Voilà alors quelques astuces de pro pour faire sa lessive de la manière la plus efficace et la plus écologique possible.

1. J’espace mes lessives au maximum

Certes, on vous l’accorde, après une semaine de règles, de bavoirs pleins de purée de carottes, et les oublis de Mistigri sur notre couette, c’est un peu difficile à concevoir.

Cependant, on peut essayer de ne pas mettre systématiquement nos vêtements dans le bac à linge sale (hormis les sous-vêtements bien sûr !) mais de se poser vraiment la question de sa saleté…

Après tout, on transpire rarement des jambes nan ?!

2. Je fais la lessive la nuit (pendant les heures creuses)

C’est plus économique, vérifiez auprès de votre fournisseur d’électricité. Et tant que les voisins du dessous ne se plaignent pas des vibrations, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles !

 

3. Je préfère laver mes vêtements à 30°C

C’est tout aussi efficace, et c’est plus écologique. On peut aussi essayer le mode « éco » de notre machine à laver. C’est un peu plus long, mais ça réduit la consommation d’eau.

 

 

 

Bien, je crois qu’on vous a tout dit ! Vous pouvez maintenant chouchouter votre culotte menstruelle comme elle le mérite !

N’hésitez pas à faire un tour sur https://wespring.com, on vous assure que ça vaut le détour !